« LA MER À BOIRE » EXPLICATIONS ET ORIGINE de l’expression avec cours-de-français-en-ligne!

23

Signification

Une entreprise longue et difficile.

 

Origine

Cette expression n’est plus employée que sous la forme négative ‘ce n’est pas la mer à boire‘, souvent pour signifier à quelqu’un qui imagine avoir une montagne à soulever que finalement, ce qu’il a à faire est bien plus facile que ce qu’il croit.

C’est une métaphore qui date du XVIIe siècle et que notre habituel ami Jean de la Fontaine utilise dans ‘Les deux chiens et l’âne mort’ (Lien externe).

Quand on connaît la difficulté qu’il y a à avaler très rapidement une bouteille d’eau entière (ou de vin, d’huile de foie de morue, de kérosène ou de toute autre boisson de son choix), on imagine bien que la mer à boire, ne serait-ce que la mer d’Aral dans son triste état actuel (Lien externe), c’est une entreprise dépassant les limites du possible, même avec une très grande paille.
C’est une tâche qu’on ne peut réussir qu’au prix de difficultés souvent insurmontables (comme, par exemple, assister sans bailler à une conférence de 2 heures sur la culture de la betterave rouge dans les plaines du Tadjikistan).