RENTRÉE SEPTEMBRE 2019 BANDES-DESSINÉES: Découvrez ma sélection et lisez-en des extraits… Idéal pour apprendre le français avec cours-de-français-en-ligne!

Découvrez ma sélection de BANDES-DESSINÉES DE LA RENTRÉE DE SEPTEMBRE 2019 et lisez-en des extraits…

Idéal pour apprendre le français avec cours-de-français-en-ligne!

! TOME 0 – UNIVERS !

« Univers ! « est une série d’histoires de science-fiction, indépendantes, délicieusement drôles, et connectées entre elles.

On retrouve pêle-mêle un dirigeant d’entreprise mégalomane qui a inventé une machine à remonter le temps et qui se décide à breveter l’univers entier depuis sa création, des voyages vers des planètes lointaines à la recherche d’autres espèces intelligentes, des désynchronisations temporelles, des robots qui nous aiment un peu trop, des insectes anthropomorphes, etc.

Albert Monteys laisse libre court à ses fantasmes et à ses peurs pour nous conter ces fables, irradiant de mille couleurs, résolument optimistes tout en étant fondamentalement inquiétantes.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Les Sanson et l’amateur de souffrances – Livre 3

1.jpeg

La mort est leur métier

Les Sanson sont une famille de bourreaux qui a officié entre le XVIIet le XIXe siècle. Ils exécutèrent notamment Cartouche, Robert-François Damiens, Louis XVI et Marie-Antoinette, Robespierre, Lavoisier, Charlotte Corday, Danton ou encore Lacenaire. S’inspirant de cette funeste dynastie, Patrick Mallet livre un récit haletant comme une série TV, mêlant habilement la Grande Histoire au fantastique pour manipuler le lecteur tel l’Amateur de Souffrance avec ses bourreaux.

Ce troisième volume, consacré à Charles-Henri Sanson, favorable à l’adoption de la guillotine et surtout connu pour avoir décapité Louis XVI et Marie-Antoinette, verra la conclusion du combat de la dynastie contre le terrifiant Amateur de souffrances.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Héraclès – Tome 2

Les Douze travaux
2.jpeg

Le plus grand héros de la mythologie grecque

Devenu un héros, Héraclès entame les travaux commandités par Eurystée, roi de Mycènes. Son premier labeur est de terrasser le terrible lion de Némée, dont on dit qu’aucune arme ne peut entailler la peau. Puis, ce sera le tour de l’hydre de Lerne et ses multiples têtes crachant une haleine empoisonnée. Ces deux travaux ne sont qu’un aperçu des défis qui attendent Héraclès, pour lesquels sa force brute, mais également sa ruse et sa capacité à s’adapter seront sans cesse mises à l’épreuve. Mais c’est le lot d’un élu de Zeus. C’est lot d’un héros pourfendeur du chaos.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

L’Odyssée – Tome 2

Circé la magicienne
3.jpeg

Le voyage d’Ulysse continue !

Après avoir affronté et vaincu le redoutable Polyphème, Ulysse et les siens poursuivent leur voyage pour Ithaque. Mais le pire est peut-être encore devant eux… Prochaine étape, l’île des Lestrygons, un peuple de géants féroces et anthropophages…

L’Odyssée d’Homère est le récit initiatique par excellence. Un conte à la fois effrayant et fabuleux qui confronte un héros à lui-même et au monde qui l’entoure. Ce « voyage d’Ulysse » qui va durer dix ans est une nouvelle fois l’occasion de retrouver quelques-uns des thèmes fondateurs de la mythologie et de la philosophie grecque, à commencer par la recherche du bonheur et de l’harmonie.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Le Roi des Bourdons

4.jpeg

La vie, c’est pas comme dans les bandes dessinées

Zola est auteur de BD. Enfin, disons qu’il aimerait bien… Mais les projets qu’il soumet aux toutes puissantes éditions Chatterbooks, unique maison d’édition de Chattertown où il travaille comme manutentionnaire, sont systématiquement refusés. Pour tout dire, ici on est plus enclin à faire prospérer leur poule aux œufs d’or, les aventures d’Hyperclébard le super-héros, qu’à accepter les œuvres intimistes de jeunes auteurs en herbe. Mais un jour, alors qu’il travaille dans le jardin de sa mère, Zola sauve un bourdon de la noyade. Il n’imaginait pas que ce geste anodin allait peut-être changer sa vie à tout jamais. Métamorphosé en super-héros, Zola le « Roi des bourdons » va alors devenir le rival – dans la vraie vie – d’Hyperclébard…

Le Roi des bourdons est autant une aventure loufoque qu’un récit de super-héros décalé et une critique en creux du milieu de l’édition de bande dessinée. De son dessin animalier et son sens du dialogue percutant, l’auteur de La Proie parvient à brosser quantité de sujets fondamentaux avec une légèreté coutumière. Deshumanisation de la société, désillusions professionnelles, acceptation du deuil ou conformisme sociétal sont ainsi passés au crible avec une sensible touche d’humour et une bonne dose de tendresse. S’il avait d’abord publié Le Roi des bourdons en 6 petits volumes autoédités, David de Thuin a décidé, pour cet ouvrage exceptionnel, de réécrire et redessiner intégralement cette histoire en un seul volume.

Super Mickey

5.jpeg

Panique au zoo !

Mais qui se cache sous le costume de Super-Dingo ? Pour Mickey et ses amis, cela reste un mystère ! Mais les lecteurs avertis savent déjà que, grâce à des cacahuètes magiques qui lui confèrent des super pouvoirs, ce n’est autre que Dingo qui se cache sous la cape du héros. Ce super-héros qui met les brigands sous les verrous, qui va chercher des chats dans les arbres ou qui sauve des paquebots en détresse se retrouve un jour pris d’un super-rhum, et éternue si fort en plein vol que toutes ses cacahuètes magiques lui échappent ! Tombant au milieu du zoo, celles-ci vont faire le régal de tous les animaux qui, à leur tour, vont se mettre à voler et semer la zizanie en ville pour le plus grand bonheur de Pat Hibulaire et sa bande qui vont profiter de la convalescence de Dingo. Mais heureusement, Mickey veille et n’hésitera à enfiler le costume de justicier pour que l’ordre et le bonheur règnent à nouveau sur la ville !

Pieter de Poortere, l’auteur qui s’est révélé avec Dickie, nous offre une hilarante aventure de Mickey ! S’il n’use pas dans cet ouvrage de l’humour trash et irrévérencieux qu’on lui connaît, il garde le parti-pris de sa narration muette et de son sens inégalé du gag visuel pour un album qui fera le plus grand bonheur de petits et grands.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

John Blake

6.jpeg

La première BD de Philip Pullman, l’auteur de la trilogie culte À la croisée des mondes.

Au cœur de l’océan, dissimulé par le brouillard du temps, vogue le Mary Alice, un vaisseau fantôme dont l’équipage cherche inlassablement et depuis des années le moyen de rentrer chez eux. Mais le mystérieux navire reste perpétuellement chassé par une terrible menace… De nos jours, alors qu’une tempête frappe un yacht de plaisance, une jeune fille est projetée par-dessus bord. Promise à une effroyable noyade, elle ne doit son salut qu’au capitaine John Blake qui plonge pour la sauver et la mener à son bord. La voici désormais membre à son tour du Mary Alice. Trouvera-t-elle le moyen de retrouver sa famille, alors que revenir à son époque signifie pour John Blake et son équipage retourner au seul endroit où ils risquent de se retrouver totalement anéantis ?

Philip Pullman, auteur de la cultissime saga À la croisée des mondes, offre son premier scénario de bande dessinée au prometteur Fred Fordham. Embarquez pour une saga d’aventure pleine de mystères, quelque part entre Capitaines courageux et Pirates des caraïbes !

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Mojo – NE

7

Ascension et chute d’une étoile du blues

Le Mojo, c’est la bonne étoile, le destin, la conscience… pour une vie, et le gars qui a un mauvais Mojo est mal barré dans l’existence. Le Mojo de Slim Whitemoon lui accorde un destin singulier. Né au début du XXe siècle dans une plantation du Mississippi, il saute un jour dans un train avec sa guitare pour seule compagne. C’est le début d’une vie folle et d’un destin chaotique, fait de larcins, de séjours en prison, de filles, de saouleries apocalyptiques, de vagabondage, de succès et même de gloire !… avant un retour vers la solitude de l’anonymat. En chemin, il croisera Blind Lemon Jefferson, Sonny Boy Williamson, Robert Johnson…

Dans des ambiances musicales, enfumées et gouailleuses, Rodolphe et Georges Van Linthout nous content l’histoire d’un bluesman imaginaire, et nous emmènent sur ses pas de vagabond génial dans les remous d’une vie passionnée.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Celui qui n’existait plus – NE

8.jpeg

Mourir, pour enfin vivre…

Norman Jones, américain de 40 ans, a une femme, deux enfants et un job qui rapporte. Oui mais voilà, Norman s’ennuie ferme. Arrivé à la moitié de son existence, il a l’impression d’avoir raté quelque chose, de ne pas avoir mené la vie qu’il s’imaginait. Il rêve d’une nouvelle chance, d’un nouveau départ. Le matin du 11 septembre 2001, il ne se rend pas au bureau, préférant paresser au lit avec sa maîtresse, et échappe ainsi à une mort certaine dans l’attentat du World Trade Center. Pour tous, il est mort. Alors pourquoi ne pas en profiter pour disparaître pour de bon, tout lâcher, partir à l’aventure et commencer cette nouvelle vie dont il rêve ?

Après Mojo, Rodolphe et Georges Van Linthout nous emmènent une nouvelle fois sur les routes américaines dans un road movie existentiel (doublé d’un thriller !) alors que les plaies du 11 septembre viennent juste de s’ouvrir.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Conan le Cimmérien – Les Clous rouges

9.jpeg

L’une des plus grandes nouvelles de Conan

Conan, mercenaire louant son épée au plus offrant, débarque dans les contrées du Darfar, dont le territoire est presque entièrement recouvert par une immense forêt. Aux côtés de la farouche guerrière Valéria et après un affrontement contre un terrible dragon, le cimmérien se dirige ensuite vers une étrange cité fortifiée, apparemment déserte. Mais le duo va vite découvrir qu’une civilisation vit cachée à l’intérieure, et que la citadelle semble cacher un lourd secret…

Les Clous rouges est probablement, avec Au-delà de la rivière noire, l’une des nouvelles les plus appréciées et les plus sophistiquées de Conan. Howard y affirme son style, persistant dans sa méfiance pour les civilisations modernes, rongées par la passivité, le laxisme et la cruauté. Régis Hautière, Olivier Vatine et Didier Cassegrain donnent corps à ce huis-clos étouffant dans un splendide album en couleurs directes.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

John Tanner – Tome 1

Le captif du peuple des Mille Lacs
10.jpeg

Son destin s’écrira sur le sentier de la guerre

1789, Nouveau Monde. John Tanner a 9 ans, il est le fils d’un pasteur fermier qui vit avec ses enfants, sa seconde épouse et deux esclaves noirs dans une petite ferme du Kentucky. Un matin de printemps que son père est aux champs avec le frère aîné et les boys, John, qui a eu l’interdiction d’aller dehors, parvient à déjouer la surveillance de sa belle-mère et de ses sœurs, et filer en douce. Il est alors kidnappé par deux Indiens Ottawa… Amené de force dans leur tribu, il est alors adopté par une vieille indienne qui voit en lui la réincarnation de son fils parti quelques mois plus tôt. Par la force des choses, John deviendra un membre à part entière de la tribu, puis un guerrier, et prendra part aux guerres contre les Blancs…

Les auteurs de El Nino nous racontent le destin incroyable mais vrai de John Tanner (1780-1845), Américain qui passa sa vie comme Indien de la région des Grands Lacs. Une grande saga d’aventure au souffle romanesque, dans la lignée de Danse avec les loups.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

50 ans en BD

11.jpeg

50 ans, ça marque !

Le « bel âge », ça vous saute à la figure sans crier gare comme une crème anti-rides inefficace. Votre carrière est déjà derrière vous, votre corps ne récupère plus comme avant, les nouveaux magazines « spécial quinqua » sont sans arrêt là pour vous rappeler votre âge, et que dire de votre mari prêt à vous abandonner pour la première jeunette venue ?

Alors que certains sont même déjà grands-parents, Jacky Goupil et Jack Domon vous aident à passer ce cap avec le sourire dans une nouvelle série humour de gags en une planche qui vise toujours juste. 50 ans, après tout, c’est rien de moins qu’un jubilé… Alors, jubilons !

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

L’Île au trésor

12.jpeg

En route pour la grande aventure !

Jim Mousekins, jeune garçon vivant dans l’auberge de sa tante en Angleterre, trouve une carte dévoilant l’emplacement d’un trésor. Avec ses amis Horace Livesey et Adam Finawney, il navigue vers cette île. Dans cette croisière, il fera la connaissance de Long Pat Silver, un cuisinier avec qui il s’attachera très vite… c’est le début d’une grande aventure !

Les auteurs du Port des marins perdus mettent en scène les héros de Disney dans une interprétation en images du célèbre roman de Robert Louis Stevenson. Une œuvre qui a marqué l’imaginaire de centaines de millions de lecteurs au fer blanc et qui trouve ici un bel écrin pour séduire les nouvelles générations.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Moby Dick

13.jpeg

Le chef-d’œuvre d’Herman Melville, version Disney !

C’est l’histoire d’une traque légendaire. Celle du capitaine d’un navire, le Pequod, qui cherche à se venger d’un cachalot blanc qui lui a dévoré sa jambe par le passé. C’est l’histoire d’un équipage de chasseurs de baleines, otage de l’obsession de son capitaine, et la vie sur un navire où l’aventure et le danger rôdent à chaque instant. C’est l’histoire d’une légende, celle de Moby Dick !

Tout le monde, à ces mots, aura sans doute reconnu le célèbre roman d’Herman Melville, probablement l’un des plus grands chefs-d’œuvre de la littérature américaine. Cette adaptation « disneyenne », avec notamment Donald en Ismail et Picsou dans le rôle du légendaire capitaine Achab, est justement l’occasion pour les plus jeune de se plonger dans ce monument littéraire et de découvrir une grande aventure qui, encore aujourd’hui, n’a rien perdu de sa force romanesque.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Borb

14.jpeg

Radical comme une protest song, intense comme une douche froide, et drôle à en pleurer.

Borb est un clochard, un clodo, une épave, un SDF, un mendiant, un crève-la-faim… bref, un déchet de la société. Borb, c’est aussi notre fils, notre cousin, notre frère en humanité. Borb, c’est cette réalité qu’on ne veut pas voir et que Jason Little nous envoie en pleine face. À travers une succession de strips mordants, l’auteur nous dépeint le quotidien de ce sans-abri dans une comédie douce-amère, à la fois touchante et hilarante. Le comique de situation, parfois quasi-muet, y est bienveillant et fait toute la force du livre : ce portrait poignant offre une représentation de la misère dotée d’un savant mélange d’humour grinçant et de gravité. New York en est le décorum, la misère répond à certains standards américains, mais l’universalité de ce conte tragique la rend transposable n’importe où en occident.

Borb est un livre qui secoue son lecteur, qui ne laisse pas indemne et qui, pourtant, arrive à faire rire. Borb c’est radical comme une protest song, intense comme une douche froide, et drôle à en pleurer.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Nanaqui Une vie d’Antonin Artaud

15.jpeg

La folie n’est qu’affaire de perspective

En 1937, Antonin Artaud est arrêté en Irlande pour trouble à l’ordre public puis débarqué en France. Dans un état de confusion mentale avancée, sujets à de fréquents accès de crises, l’asile et l’internement seront dès lors son lot quotidien, pendant plus de 9 ans. Mais si l’art a toujours été et restera l’ultime échappatoire des douleurs qui le rongent intérieurement, Antonin Artaud ne se remettra jamais vraiment de cet état de fait, malgré le soutien de ses amis artistes. La faute à un encadrement médical inefficace ou de mauvaises conditions d’internement ? Reste aux lecteurs une œuvre immense – du Théâtre de la cruauté à sa participation comme acteur dans La Passion de Jeanne d’Arc de Carl Theodor Dreyer – où résident sans doute les clés d’un monde intérieur trop intense pour le carcan de la réalité.

Poète, écrivain, dramaturge, figure du surréalisme, Antonin Artaud est un auteur essentiel du paysage culturel français, considéré par Gilles Deleuze comme la « profondeur absolue en littérature ». Ce très beau roman graphique nous ouvre autant sur la personnalité torturée de cet artiste hors norme qu’il offre un portrait édifiant des conditions de traitement de la maladie mentale au début du XXe siècle.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Rendez-vous avec X – Mata Hari

 

16.jpeg

Qui se cache derrière l’espionne mythique ?

Depuis plus d’un siècle, Mata Hari incarne dans l’imaginaire occidental la manipulatrice sans morale, l’espionne cynique naviguant entre les services secrets allemands et français sans l’once d’un remord, se jouant des uns et des autres grâce à ses courbes envoûtantes. Mais qui était-elle réellement ? Était-elle vraiment cette redoutable espionne à la solde de l’Allemagne comme il fut dit dans les journaux de 1917 annonçant son exécution pour trahison ? Ou n’était-elle en fin de compte qu’une courtisane d’opérette dont la naïveté fut broyée sur l’autel de l’Histoire ? De la petite hollandaise désœuvrée à la redoutable agent double allemande, nom de code « H21 », les vies réelles ou rêvées de Margaretha Zelle alimentent le dossier de cette affabulatrice de génie. Si la danseuse érotique orientale devant laquelle le Tout-Paris de la Belle Epoque se pâme laisse bientôt place à la mondaine cosmopolite qui collectionne les amants et vit grand train, cette femme hors norme va peu à peu perdre sa liberté dans les méandres de la Grande Guerre tout en y gagnant une étrange immortalité…

Le dossier de Rendez-vous avec X consacré à Mata Hari se propose d’aller à la rencontre de cette femme qui voulait vivre sa vie comme un conte et qui, malgré elle, devint l’un des plus grands mythes du XXe siècle.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

 

Snow Blind

17..jpeg

La vengeance est un plat qui se mange froid

Comment réagiriez-vous si vous découvriez que vos parents n’étaient pas ceux que vous pensiez ? La vie de Teddy, jeune lycéen grandissant dans une banlieue résidentielle en Alaska, bascule le jour où il poste innocemment une photo de son père sur les réseaux sociaux et découvre qu’il fait partie d’un programme de protection des témoins ! Un homme assoiffé de vengeance débarque alors en ville, en même temps qu’une cohorte d’agents du FBI… Et si les raisons qui ont poussé son père à entrer dans ce programme étaient moins innocentes qu’il ne le prétend ?

Ollie Masters et Tyler Jenkins signent un thriller mordant comme le froid polaire. Un récit noir sur fond blanc, sauvage comme le Grand Nord.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Macbeth, roi d’Écosse – Tome 1

18.jpeg

Une relecture flamboyante du mythe de Shakespeare

Écosse, XIe siècle. De retour dans leur fief après un long combat contre les armées norvégiennes, Macbeth et Banquo, deux valeureux guerriers, rencontrent trois sorcières sous l’orage. Leur prophétie est formelle : le premier deviendra roi, tandis que le second verra ses descendants le devenir. La suite est connue : meurtres, drames et trahisons composeront l’un des plus célèbres textes de Shakespeare.

Avec Macbeth, roi d’Écosse, Guillaume Sorel et Thomas Day proposent une nouvelle lecture de cette œuvre fondatrice. S’ils prennent appui sur la pièce d’origine, les auteurs y intègrent de nouveaux éléments issus de la légende écossaise à la source du personnage et mettent également en avant la très machiavélique Lady Macbeth, dont le rôle réel chez Shakespeare est finalement plus secondaire que ce que la postérité en a retenu. Préparez-vous pour une épopée aussi dramatique que violente, au fil de pages pleines de sang et de fureur, marquées du sceau de la mort inéluctable !

Un album flamboyant et somptueux, dont l’essence se résume par les mots de Macbeth lui-même : « J’ai marché si avant dans le sang que si je cessais maintenant de m’y plonger, retourner en arrière serait aussi ardu que d’aller de l’avant. »

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Priscilla On choisit pas sa famille

19.jpeg

Affreux, sales et méchants… mais tellement drôles !

Priscilla, sept ans, vit avec ses parents, Patrice et Jennifer. Comme tous les enfants, Priscilla se pose des questions sur la vie en général, auxquelles Patrice et Jennifer se font un plaisir de répondre avec le bon sens dont doivent faire preuve des parents aimants. Le problème, c’est que les adultes sont, ici, affreux, bêtes, racistes et brandissent des discours de haine et d’individualisme comme un étendard aux couleurs de leur stupidité, de leur fière méchanceté et de leur haleine avinée. Mais Priscilla n’a pas choisi sa famille…

Nouvel ouvrage de la collection « GlénAAARG! », Priscilla, on ne choisit pas sa famille est un livre qui va loin – très loin – dans l’humour, en faisant se rencontrer un monde d’adultes qui met mal à l’aise n’importe quelle personne un peu saine d’esprit et celui de l’enfant à l’innocence perdue. Et on rit ! On rit, autant qu’on s’indigne en plongeant dans cette satire sociale, qui pointe les dérives d’une société dont les valeurs séculaires (la famille, l’éducation, la morale, etc.) ont un arrière-gout de Vichy (et ce ne sont pas les pastilles).

Imaginez La Vie est un long fleuve tranquille raconté par les Deschiens et vous ne serez pas loin de l’horreur ordinaire racontée par Laetitia Coryn, préférant le rire aux larmes. Et vous ? Aurez-vous le courage d’en rire ?

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

L’Affaire Zola

20.jpeg

La vie d’un écrivain. Le combat d’un homme.

Né en 1840, Émile Zola n’est pas seulement l’un des plus grands écrivains du panthéon français. C’est également l’auteur d’une vie engagée, à l’image de son œuvre. De son enfance à Aix-en-Provence, élevé seul par sa mère dès l’âge de 7 ans, il nourrit très vite une aversion pour l’injustice sociale et un besoin de la dénoncer par les mots. Ses premiers succès littéraires le placent alors, logiquement, comme le chef de file des naturalistes. Émile Zola raconte le vrai monde, il prend la défense des faibles, des peintres et des poètes ; il pourfend le second Empire, l’ordre moral de Thiers. Zola n’est pas qu’un écrivain, c’est un combattant. Et c’est alors que l’auteur assiste, horrifié, au calvaire judiciaire du capitaine Dreyfus que le versant politique de son œuvre prend une toute autre dimension…

Centré sur la vie d’Émile Zola et son implication dans l’affaire Dreyfus, ce passionnant roman graphique, écrit par Jean-Charles Chapuzet et dessiné à quatre mains par Vincent Gravé (story-board) et Christophe Girard (story-board, dessin et couleurs), nous plonge avec force dans les années mouvementées du second Empire pour mieux percevoir, derrière la vie de l’écrivain mythique, le combat de l’homme.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Le Cimetière des âmes – Tome 1

21.jpeg

 « La terre se couvrira d’un linceul de cendres et ce sera la fin du monde. »

La légende raconte qu’un jour, les morts se redresseront et arpenteront la terre couverte des cendres des monstres. Alors, ce sera la fin du monde. Et le règne du Linceul pourra commencer. Seul un homme est capable d’empêcher cette série d’événements de se produire : Robert E. De Ath, dit « Red ». Mais il a été tué par le Linceul il y a 200 ans… De nos jours, une équipe de chercheurs d’élite spécialisée dans les sciences occultes a été constituée pour retrouver son cercueil et tenter de le ressusciter.

Associé au jeune dessinateur italien prodige Francesco Manna, Corbeyran nous propose avec cette nouvelle série une plongée dans un univers macabre et vertigineux, fusion réussie entre l’œuvre de Lovecraft, La Ligue des gentlemen extraordinairesHellboy et Le Chant des Stryges. Un thriller gothique autant qu’une réflexion sur la mort et le sens de notre existence, le tout incarné par une équipe de héros aussi iconoclastes que spectaculaires.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Yuan, journal d’une adoption

22.jpeg

Un récit tendre et sincère sur le parcours d’une adoption

Janvier 1996, Marie et Armand reçoivent un courrier qui va bouleverser leur vie ! Yuan Yang, petite fille de 6 mois vient en effet de leur être « attribuée » par les autorités chinoises. Cette nouvelle, après des années d’essais infructueux pour avoir un enfant, est l’aboutissement d’un vrai parcours du combattant : procédures administratives, enquête sociale, de police, de bonne mœurs, profil psychologique… Une fois leur dossier d’adoption accepté et après de longs mois d’attente, le couple est enfin autorisé à partir à la rencontre de ce bébé tant espéré dans son pays d’origine. En même temps que leur fille, ils découvrent alors une culture et un pays multi-millénaire qui commence à peine à s’ouvrir au monde.

Marie Jaffredo livre un récit autobiographique tendre et sincère sur le parcours d’adoption. Ponctué de ses doutes, de ses angoisses, mais également de rires et d’émotions, son histoire nous offre dans le même temps un portrait de la Chine au milieu des années 1990.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Darryl Ouvremonde – Tome 1

23.jpeg

«  Une information doit être écrite et partagée  »

Dans tout l’Ouvremonde, Darryl est une légende, le plus grand des journalystes du Veilleur. Ayant le pouvoir de traverser les réalités et de voyager dans le «  monde gris  », il est devenu célèbre pour les articles qui rendent compte de ses aventures. Mais Darryl n’est pas qu’un aventurier, il a aussi un devoir  : informer. Et toutes ses certitudes sont sur le point d’être ébranlées le jour où il enquête sur la disparition d’un géant… La magie qui régule son monde serait utilisée à mauvais escient par un individu mystérieux et dont les intentions demeurent troubles. Le sujet du prochain article de Darryl est tout trouvé  : découvrir qui se cache derrière tous ces mystères…

Rémi Guérin et Krystel nous présentent un nouveau héros, aventurier reporter évoluant dans un monde empreint de magie. Une aventure merveilleuse portée par un héros charismatique en diable, quelque part entre À la Croisée des mondes et Harry Potter  !

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Chi – Une vie de chat (grand format) – Tome 22

24.jpeg

Les aventures du chat le plus célèbre du manga, en format BD !

Retrouvez la suite des aventures de Chi, le chaton le plus mignon de la BD ! Cette édition reprend tous les chats-pitres du manga originel en format BD. Voici une version albums de 96 pages couleur, en sens de lecture français, qui ravira les amateurs de BD qui ne sont en rien familiers avec le manga, mais qui se laisseront sans peine guider par les tribulations de notre boule de poils préférée !

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici

Mishima

Ma mort est mon chef d’oeuvre
25.jpeg

« Ma mort est mon chef-d’œuvre »

Pour beaucoup, Yukio Mishima reste un mystère. Écrivain de génie, épris de tradition et de modernité, basculant de la création à la destruction, esthète de toutes les ambivalences et de toutes les controverses, il livre un regard sans précédent dans le paysage culturel japonais et mondial. Celle d’un homme qui a incarné à la fois toute la grandeur, les échecs et les contradictions du Japon de l’après-guerre. Un personnage fascinant qui achèvera son œuvre de façon spectaculaire à travers un ultime acte : la mise en scène de sa propre mort.

Avec Mishima, Patrick Weber raconte la vie de cet artiste flamboyant, s’inspirant en partie de son célèbre livre Confessions d’un Masque. Faisant appel au dessin tout en finesse de Li-An, il livre un roman graphique passionnant et subtil qui permet d’entrevoir une période cruciale de l’histoire du Japon contemporain.

LIRE UN EXTRAIT en cliquant ici