Les nouveautés Livre de Poche de FÉVRIER 2019 et leurs extraits… Idéal pour apprendre le français avec cours-de-français-en-ligne!

Vous allez retrouver les sorties de l’éditeur le Livre de Poche pour ce mois de FÉVRIER 2019…et en lire des extraits!

rentree litteraire 2018

Idéal pour apprendre le français avec cours-de-français-en-ligne!

 

Repenti

Claude Chossat
1.jpeg
Pendant deux ans, Claude Chossat a servi la Brise de Mer, le fameux gang mafieux corse. D’abord petit truand, il a grimpé l’échelle sociale du grand banditisme à la vitesse de l’éclair en servant de chauffeur et de confident à Francis Mariani, le plus violent et le plus fou des membres de la Brise.
Une ascension qui s’est arrêtée net le 23 avril 2008, lorsque « Francis » décide de tuer l’un de ses frères : Casanova, le roi Richard. Claude Chossat doit fuir, le gang et la Corse. Il se réfugie en Suisse avant de se livrer à la justice et de tout raconter.
Même s’il est aujourd’hui libre, Claude Chossat ne bénéficie d’aucune protection. Il vit caché, pour protéger sa famille de représailles qui peuvent surgir à tout moment. Une situation intenable qui le pousse à tout raconter.
Il nous livre ici un témoignage choc qui ouvre, pour la première fois, les portes du célèbre gang de la Brise de Mer.

Depuis l’au-delà

Bernard Werber
2.jpeg
Je me nomme Gabriel Wells. Je suis écrivain de romans à suspense. Ma nouvelle enquête est un peu particulière car elle concerne le meurtre de quelqu’un que je connais personnellement : moi-même. J’ai été tué dans la nuit et je me demande bien par qui. Pour résoudre cette énigme, j’ai eu la chance de rencontrer Lucy Filipini. En tant que médium professionnelle, elle parle tous les jours aux âmes des défunts. Et c’est ensemble, elle dans le monde matériel, moi dans le monde invisible, que nous allons tenter de percer le mystère de ma mort.

Coeur-naufrage

Delphine Bertholon
3.jpeg

À bientôt trente-quatre ans, Lyla est tenaillée par le sentiment de passer à côté de l’existence. Elle enchaîne les fiascos amoureux, accumule les névroses et attend, sans trop savoir quoi. Jusqu’au jour où un étrange message la ramène dix-sept ans en arrière. Cet été-là, sur la côte landaise, tout allait basculer…
En 1998, Lyla avait seize ans, une mère abusive et des envies d’ailleurs. En vacances d’été, elle rencontre Joris, un surfeur dont elle tombe amoureuse. Quand elle comprend qu’elle est enceinte, il est trop tard.
Dans ce roman à deux voix qui alterne entre les deux époques, Delphine Bertholon sonde le poids des non-dits dans nos trajectoires et révèle la beauté singulière des accidents de la vie. Ne peut-on jamais rattraper certains rendez-vous manqués ?

LIRE UN EXTRAIT

Fin de ronde

Stephen King

Océane Bies (Traducteur)

4.jpeg

Dans la chambre 217 de l’hôpital Kiner Memorial, Brady Hartsfield, alias Mr Mercedes, gît dans un état végétatif depuis sept ans, soumis aux expérimentations du docteur Babineau.
Mais derrière son rictus douloureux et son regard fixe, Brady est bien vivant. Et capable de commettre un nouveau carnage sans même quitter son lit. Sa première pensée est pour Bill Hodges, son plus vieil ennemi…
Après Mr Mercedes et Carnets noirs, la série de l’inspecteur Hodges se terminent avec ce dernier volet, parfait mélange de suspense et d’horreur.

LIRE UN EXTRAIT

Les Amants du Presbytère

Marie-Bernadette Dupuy
5.jpeg
Nommé curé d’un petit bourg rural, le jeune et séduisant Roland Charvaz n’a pas la vocation. Le beau sexe le préoccupe davantage que le salut de ses ouailles. Pour sa part, Mathilde, la jolie épouse du docteur local, n’a jamais connu la passion amoureuse avant l’arrivée de l’ecclésiastique. Dès leur première rencontre, c’est le coup de foudre et les deux amants se lancent dans une brûlante liaison.
Ils se croient à l’abri de tout soupçon. Ils ont tort. Quelqu’un découvre leur relation coupable et menace de tout révéler. Lorsque cette personne meurt subitement et qu’une enquête est ouverte, les deux amants se découvrent au centre de la plus horrible des machinations…

Cartographie de l’oubli

Niels Labuzan
6.jpeg
1889. Jakob Ackermann et une vingtaine de soldats allemands débarquent dans le Sud-Ouest africain. Ils ont pour mission de créer une colonie de peuplement. Ils s’imaginent être des bâtisseurs, l’étendard de la modernité.
2004. En marge d’une journée commémorant le massacre des Hereros, un jeune métis namibien interroge son passé. Comme son pays, il est fait de contradictions, de violences. Il est l’héritier de ce qui n’aurait pas dû être.
L’un pense écrire l’Histoire, l’autre la questionne. Leurs voix se répondent. Elles racontent le destin de ces hommes et de cette terre convoitée, conquise, ravagée, où le XXe siècle est peut-être né.

Les Trois mariages de Manolita

Almudena Grandes
7.jpeg
À Madrid, juste après la guerre civile, survivre est chaque jour une épreuve. Manolita, dix-sept ans, doit s’occuper de ses frères et sœurs – ses parents sont en prison et son frère Antonio vit caché. Tandis que l’Espagne connaît les heures les plus terribles de la répression, Antonio décide de continuer à résister en diffusant de la propagande clandestine. Mais personne ne sait utiliser les machines à polycopier, et Antonio somme sa sœur de prendre contact avec un détenu susceptible de connaître leur fonctionnement. La rencontre avec ce garçon timide et apparemment sans attraits se révélera déterminante dans l’existence de Manolita.

Tout ce dont on rêvait

François Roux
8.jpeg

Dans les années 1990, Justine, vingt-cinq ans, rêve d’une grande histoire. Elle tombe amoureuse d’Alex, mais vingt ans plus tard c’est avec son frère, Nicolas, qu’on la retrouve, mariée et mère de deux enfants. Elle vit un bonheur tranquille et confortable, jusqu’au jour où Nicolas est licencié et plonge irrémédiablement.

Après Le Bonheur national brut, fresque des années Mitterrand, François Roux poursuit la chronique de notre époque, minée par le chômage et les compromis idéologiques, avec une lucidité et une sensibilité de grand romancier. Du mariage pour tous aux récents attentats, le portrait sans concession de notre société à travers l’histoire, la chute et la rédemption d’un trio amoureux.

LIRE UN EXTRAIT

L’amour après

Marceline Loridan-Ivens
Judith Perrignon
9.jpeg

« Charlotte m’appelle d’Israël. Nous étions dans la même classe à Montélimar. Elle a été arrêtée après moi, mais je ne l’ai pas croisée à Birkenau.

– Qu’est-ce que tu fais en ce moment ? demande-t-elle.

– Je travaille sur l’amour.

Un silence alors, comme si le mot amour s’égarait, se cognait dans sa tête.

– L’amour au camp ou quoi ?

– Après les camps.

– Ah, c’est mieux. L’amour au camp, j’en n’ai pas vu beaucoup.

– Moi non plus. »

Comment aimer, s’abandonner, désirer, jouir, quand on a été déportée à quinze ans ? Retrouvant à quatre-vingt-neuf ans des lettres échangées ave

LIRE UN EXTRAIT

Ames soeurs

John Marrs

David Fauquemberg (Traducteur)

10.jpeg

Un simple test ADN suffit désormais pour permettre de trouver celui ou celle qui partage avec vous « le » gène, celui qui indique que vous êtes faits l’un pour l’autre. Dans le monde entier, des millions d’individus passent le test. Parmi eux, Jade, Mandy, Nick, Christopher et Ellie. Chacun croit avoir enfin trouvé son Binôme ADN, le grand amour qui l’accompagnera jusqu’à la fin de ses jours. Sans se douter qu’un piège vient de se refermer sur eux et que, pour certains, la fin arrivera beaucoup plus vite que prévu. Car même les âmes sœurs ont leurs secrets. Et ils peuvent s’avérer mortels.

LIRE UN EXTRAIT

L’attrape-souci

Catherine Faye
11.jpeg
Décembre 2001. Lucien, onze ans, vient d’arriver à Buenos Aires avec sa mère. Dans une librairie, il est captivé par de mystérieuses petites boîtes jaunes enfermant de minuscules poupées. Selon une légende, si on leur confie ses soucis avant de s’endormir, le lendemain, ils se sont envolés.
Le temps qu’il choisisse son attrape-souci, c’est sa mère qui s’est envolée. Disparue.
Lucien part à sa recherche et se perd dans la ville immense. Au fil de ses errances, il fait des rencontres singulières. Cartonniers, prostituées, gamins des rues grâce à qui, envers et contre tout, il se construit, apprend à grandir.
Rebaptisé Lucio par ses compagnons de route, cet enfant rêveur et déterminé incarne ce possible porte-bonheur que chacun a en soi.

Dans les jardins du Malabar

Anita Nair

Dominique Vitalyos (Traductrice)

12.jpeg

En 1659, le Zamorin, tout-puissant souverain du royaume de Malabar, se prépare à célébrer somptueusement la fête du Mamankam. Idris, un marchand itinérant somalien, est venu assister aux festivités. Par un étrange coup du sort, il va faire la connaissance de son propre fils, né d’une mystérieuse nuit d’amour neuf ans plus tôt. L’enfant n’a qu’une idée en tête : rejoindre la bande de guerriers qui sont prêts à sacrifier leur vie pour tuer le Zamorin. Afin de le soustraire à ce terrible destin, Idris lui propose de prendre la route à ses côtés. C’est le début d’un long voyage initiatique.

Avec cette fresque qui embrasse l’Orient du XVIIe siècle, Anita Nair, l’auteure du célèbre Compartiment pour dames, se consacre au passé cosmopolite et à l’héritage épique de son pays natal. Aventures, mystères, sensualité, passions… Une plongée dans l’âge d’or de l’Inde moghole, aussi chatoyante et ensorcelante qu’un conte des Mille et Une Nuits.

Traduit de l’anglais (Inde) par Dominique Vitalyos.

LIRE UN EXTRAIT

Compartiment pour dames

Anita Nair

Marielle Morin (Traductrice)

13.jpeg

Akhila est employée aux impôts. Éternelle célibataire, cette quadragénaire n’a jamais été libre de mener sa vie comme elle l’entendait : toujours la fille, la sœur, la tante de quelqu’un, celle qui fait vivre la famille. Sur un coup de tête, elle prend un aller simple pour Kanyakumari, une petite ville balnéaire du sud de l’Inde. Dans l’intimité du sleeping – le fameux « compartiment pour dames » – qu’elle partage avec cinq autres compagnes, Akhila ose poser la question qui la hante depuis longtemps : une femme a-t-elle vraiment besoin d’un homme pour être heureuse et épanouie ?

Compartiment pour dames est le best-seller qui a révélé Anita Nair. C’est un livre délicieux, chaleureux, qui nous ouvre le cœur de ces femmes indiennes dont nous sommes finalement proches, mais c’est aussi un texte engagé sur le sort qui leur est réservé aujourd’hui encore.

LIRE UN EXTRAIT

Hex

Thomas Olde Heuvelt

Benoît Domis (Traducteur)

14.jpeg

Bienvenue à Black Spring, charmante petite ville américaine. Mais ce ne sont que les apparences : Black Spring est hantée par une sorcière dont les yeux et la bouche sont cousus. Elle rôde dans les rues et entre chez les gens à sa guise, restant parfois des nuits entières au chevet des enfants. Les habitants s’y sont tant habitués qu’il leur arrive d’oublier sa présence. Ou la menace qu’elle représente. Car chacun sait ce qui leur arrivera s’ils la touchent ou écoutent ses chuchotements. Et si la vérité sort de son enceinte, la ville entière disparaîtra. Pour empêcher la malédiction de se propager, les habitants de Black Spring ont développé des stratagèmes et des techniques de pointe. Mais un groupe d’adolescents locaux décide de braver les règles et les interdits, et plonge la ville dans un atroce cauchemar…

LIRE UN EXTRAIT

L’Homme est un dieu en ruine

Kate Atkinson
Sophie Aslanides (Traducteur)
16.jpeg
Teddy a vingt ans lorsqu’il s’enrôle en 1940 comme pilote de bombardier dans la Royal Air Force. Vite promu commandant, il va connaître avec son équipage quatre années d’horreur et d’héroïsme où chaque mission risque d’être la dernière. Alors qu’il s’était résigné à mourir au combat, il va pourtant vivre, obsédé par l’idée de ne plus faire de mal à personne.
Passant avec virtuosité du futur au passé, du rire aux larmes, Kate Atkinson signe un roman brillant et vertigineux. Tout comme Une vie après l’autre, premier volet de son diptyque consacré à la Seconde Guerre mondiale, L’homme est un dieu en ruine a été numéro un des ventes des deux côtés de l’Atlantique et a remporté le Costa Novel Award.

L’Age des assassins (Le Royaume blessé, Tome 1)

R.J. Barker

Nenad SAVIC (Traducteur)

18.jpeg

Girton est l’apprenti de la plus célèbre criminelle des Terres lasses et se destine à une prometteuse carrière d’assassin, même si être affublé d’un pied bot corse légèrement l’affaire. Si Girton se consacre d’ordinaire à l’art de tuer, sa nouvelle mission lui apporte un défi inédit : il s’agit cette fois de sauver une vie. Un mystérieux traître a tenté d’assassiner l’héritier du trône, et Girton et sa maîtresse sont recrutés pour le protéger en secret.
Au sein d’un château débordant de pièges et de faux-semblants, Girton se fait alors passer pour un simple écuyer et doit apprendre à reconnaître les alliés potentiels comme les ennemis de l’ombre. À mesure qu’il progresse dans cette toile d’illusions et de mensonges, l’apprenti assassin va se heurter aux ambitions du pouvoir, éprouver sa loyauté et tenter de déjouer une conspiration qui pourrait bien détruire le royaume tout entier.

LIRE UN EXTRAIT

La Langue géniale

Andrea Marcolongo

Béatrice Robert-Boissier (Traductrice)

19.jpeg

« Ce livre parle avant tout d’amour : le grec ancien a été l’histoire la plus longue et la plus belle de toute ma vie. Peu importe que vous connaissiez le grec ou non.
Si c’est le cas, je vous dévoilerai des caractéristiques de cette langue dont personne ne vous a parlé au lycée, quand on vous demandait d’apprendre par cœur conjugaisons et déclinaisons.
Si ce n’est pas le cas, c’est encore mieux. Votre curiosité sera comme une page blanche à remplir.
Qui que vous soyez, cette langue recèle des manières de s’exprimer qui vous permettront de vous sentir chez vous, de formuler des mots et des idées qui ne trouvent pas d’expression exacte dans notre langue. »

LIRE UN EXTRAIT

Couleurs de l’incendie

Pierre Lemaitre
20.jpeg

Février 1927. Après le décès de Marcel Péricourt, sa fille, Madeleine, doit prendre la tête de l’empire financier dont elle est l’héritière. Mais elle a un fils, Paul, qui d’un geste inattendu et tragique va la placer sur le chemin de la ruine et du déclassement.
Face à l’adversité des hommes, à la corruption de son milieu et à l’ambition de son entourage, Madeleine devra mettre tout en œuvre pour survivre et reconstruire sa vie. Tâche d’autant plus difficile dans une France qui observe, impuissante, les premières couleurs de l’incendie qui va ravager l’Europe.

Pierre Lemaitre signe ici le deuxième volet de la trilogie inaugurée avec Au revoir là-haut, prix Goncourt 2013.

LIRE UN EXTRAIT

Juste après la vague

Sandrine Collette
21.jpeg
l y a six jours, un volcan s’est effondré dans l’océan, soulevant une vague titanesque, et le monde a disparu autour de Louie, de ses parents et de ses huit frères et sœurs. Leur maison, perchée sur un sommet, a tenu bon. Alentour, à perte de vue, une étendue d’eau secouée de tempêtes violentes… La nourriture se raréfie, les secours n’arrivent pas. Lorsque l’eau recommence à monter, les parents comprennent qu’il faut partir vers les hautes terres pour y trouver de l’aide. Mais sur leur barque, il n’y a pas de place pour tous. Il va falloir choisir entre les enfants.
Une histoire effroyable qui évoque les choix impossibles, ceux qui déchirent à jamais. Et aussi un roman bouleversant qui raconte la résilience, l’amour, et tous ces liens invisibles mais si forts qui soudent une famille.

Peur

Dirk Kurbjuweit

Denis Michelis (Traducteur)

23.jpeg

« J’avais toujours cru mon père capable de commettre un massacre… Pure paranoïa, j’en conviens, mais nos peurs d’enfant ont la peau dure. »

Randolph Tiefenthaler affirme avoir eu une enfance normale, même si son père collectionnait à leur domicile un véritable arsenal. Aujourd’hui architecte, marié et avec deux enfants, Randolph s’enorgueillit d’avoir acheté pour sa famille un nouvel appartement situé dans un quartier cossu de Berlin. Mais son confort bourgeois et ses convictions progressistes vont être torpillés par l’homme qui vit sous leurs pieds. Dieter Tiberius se révèle vite un voisin menaçant, un harceleur au comportement de plus en plus erratique et inquiétant. Randolph Tiefenthaler devra répondre à une question que l’on aimerait ne jamais avoir à se poser : jusqu’où est-on capable d’aller pour protéger sa famille ?

LIRE UN EXTRAIT

Au revoir Monsieur Friant

Philippe Claudel
24.jpeg
Les œuvres peintes sont souvent de grands miroirs qui nous invitent à nous contempler. Notre matière profonde se mêle à celle que le peintre a déposée sur la toile. Ainsi naissent des frères parfois. Émile Friant, bien que né un siècle avant moi, en est un.
Dans ce roman, j’ai voulu parler de lui, et parler de moi à travers lui, mener en quelque sorte une conversation imaginaire et sincère. Il s’est écrit alors que j’avais publié deux ou trois livres seulement, et il y en a eu bien d’autres depuis, mais de tous, c’est celui qui a laissé le plus de traces en moi. Sans doute parce qu’il recèle une fraîcheur et un élan que le temps n’est pas parvenu à faner
P.C.

Défaillances

B.A. Paris

Vincent Guilluy (Traducteur)

25.jpeg

Mariés depuis un an, Cassandra et Matthew vivent un bonheur sans nuages. Jusqu’à ce soir où un orage pousse Cass à emprunter une route qu’elle n’aurait jamais dû prendre, à travers la forêt. Trop isolée, trop sombre, trop dangereuse. D’ailleurs, lorsqu’elle dépasse une voiture immobilisée sur le bord de la chaussée, Cass hésite et choisit finalement de ne pas proposer son aide à la femme qui se trouve à l’intérieur. Le lendemain, celle-ci est retrouvée sauvagement assassinée. Cass est assaillie par la culpabilité. Et les coups de fil anonymes qu’elle reçoit désormais transforment ses angoisses en terreur. Elle en est persuadée : quelqu’un l’a vue, ce soir-là. Quelqu’un qui continue de l’observer. Pourtant ni Matthew ni Rachel, sa meilleure amie, ne prennent ses craintes au sérieux. Et Cass elle-même commence à douter.

LIRE UN EXTRAIT

Poste restante à Locmaria

Lorraine Fouchet
26.jpeg

Élevée dans le culte d’un père mort avant sa naissance, Chiara découvre, à l’âge de vingt-cinq ans, qu’elle est peut-être la fille d’un marin breton. Sous le choc de cette révélation, elle embarque pour l’île de Groix et fait la connaissance de Gabin, prête-plume d’écrivains célèbres, qui devient son compagnon de fortune. Mais ce séduisant jeune homme, arrivé comme elle de la « grande terre », est-il vraiment celui qu’il prétend être ? Et Chiara reviendra-t-elle indemne de son enquête insulaire ?

Lorraine Fouchet signe un roman breton où la tendresse ne reste pas poste restante, où le bateau du courrier est porteur de bien des surprises, où les boîtes aux lettres recèlent des secrets inattendus.

LIRE UN EXTRAIT

Passager 23

Sebastian Fitzek

Céline Maurice (Traductrice)

27.jpeg

Des dizaines de personnes disparaissent en mer chaque année. Sans laisser de trace. Le lieu rêvé pour des crimes parfaits…

Le Sultan des mers est un de ces paquebots où, à plusieurs reprises, des passagers se sont jetés par-dessus bord. C’est le cas notamment de la femme et du fils de Martin Schwartz. Depuis leur mort, Martin a perdu goût à la vie et assume des missions dangereuses au sein de la police. Cinq années ont passé quand il reçoit une mystérieuse invitation à retourner sur Le Sultan des mers. Une fois sur place, il reconnaît avec stupeur l’ours en peluche de son fils dans les bras d’Anouk, une enfant disparue qui vient de refaire surface. Il comprend alors qu’il a été sollicité pour découvrir ce qu’a vécu la fillette, cachée dans la cabine 23. Au fil de son enquête, il va mettre au jour le mobile de ces étranges disparitions.

Et découvrira que les disparus ne sont peut-être pas tous morts…

LIRE UN EXTRAIT

Le Tsar de l’amour et de la techno

Anthony Marra
28.jpeg

Dans les années 1930, un artiste inconnu est enrôlé par la censure soviétique afin d’effacer les dissidents figurant sur les images officielles et les œuvres d’art. Un jour, il se met à peindre son frère – qui a été arrêté puis exécuté – sur tout ce qu’il doit falsifier, en commençant par un tableau représentant une datcha sur une colline. Cette décision aura des répercussions durant des décennies et influencera la vie de nombreuses personnes.

Après Une constellation de phénomènes vitaux (Grand Prix des lectrices de Elle), Anthony Marra nous offre un roman choral fascinant, qui nous fait parcourir près d’un siècle d’histoire et tout un continent à travers les destins croisés de personnages liés par un obscur tableau.

LIRE UN EXTRAIT

7/13

Jacques Saussey
29.jpeg

Hiver 2015. Durant l’absence prolongée des propriétaires, une villa de la banlieue parisienne est le théâtre d’un crime atroce. Lorsqu’il arrive sur les lieux, le capitaine Magne découvre avec effroi que le corps n’est plus reconnaissable. Pas de vêtements, pas de papiers : l’identification s’annonce compliquée.

Décembre 1944. Londres. Un officier américain scrute avec inquiétude le brouillard qui plombe le ciel de l’Angleterre. Il projette de traverser la Manche au plus vite pour rejoindre la France, où il doit préparer l’arrivée prochaine de ses hommes. Le mauvais temps s’éternise, mais bientôt une proposition inattendue va faire basculer son destin.

Soixante-dix ans plus tard, elle confrontera les enquêteurs du quai des Orfèvres à l’un des mystères les plus stupéfiants qu’ils aient jamais rencontrés.

LIRE UN EXTRAIT

Un livre de raison

Joan Didion

Gérard-Henri Durand (Traducteur)

30.jpeg

Grace se donne pour mission de témoigner de l’histoire de Charlotte. Les deux femmes sont américaines, leurs chemins se croisent dans une petite république d’Amérique centrale où Grace vit depuis des années. Quand Charlotte s’y installe pour tenter de retrouver sa fille Marine, elle ne soupçonne pas que son destin va se jouer dans ce pays rongé par la violence et la corruption. Grace, placée au cœur de la classe dirigeante de l’État par son mariage, essaie de l’aider, même si elle est incapable de comprendre les passions de Charlotte, une femme qui engage sa vie sans concessions, jusqu’à se perdre.

LIRE UN EXTRAIT