Les nouveautés Livre de Poche de JANVIER 2019 lire des extraits et apprendre le français avec cours-de-français-en-ligne!

Vous allez retrouver les sorties de l’éditeur le Livre de Poche pour ce mois de DÉCEMBRE 2018…

rentree litteraire 2018

En amoureux

Arnaud GUILLON
1.jpeg

Paul et Ninon se rencontrent un soir chez des amis. Alors que le premier se remet d’une rupture et que la seconde s’ennuie dans son mariage, ils succombent à l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Faite de promenades et de rendez-vous, leur histoire commence à Paris que l’été a vidé de ses habitants.

« Et si nous partions en amoureux ? » propose un jour Ninon.

Cette idée enchante Paul. Ninon ne connaît pas les Cyclades. Paros, avec sa nature sauvage et sa mer turquoise, est l’endroit rêvé pour l’amour. Mais l’amour réserve parfois des surprises et le paradis peut devenir l’enfer.

De sa plume délicate, Arnaud Guillon explore les vertiges du désir et met au jour la complexité des êtres.

LIRE UN EXTRAIT

Summer

Monica Sabolo
2.jpeg

Lors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Summer Wassner, dix-neuf ans, disparaît. Elle laisse une dernière image : celle d’une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues. Disparue dans le vent, dans les arbres, dans l’eau. Ou ailleurs ?

Vingt-cinq ans ont passé. Son frère cadet Benjamin est submergé par le souvenir. Summer surgit dans ses rêves, spectrale et gracieuse, et réveille les secrets d’une famille figée dans le silence et les apparences. Comment vit-on avec les fantômes ?

LIRE UN EXTRAIT

Mécaniques du chaos

Daniel Rondeau
3.jpeg

Et si la fiction était le meilleur moyen pour raconter un monde où l’argent sale et le terrorisme mènent la danse ?… Ils s’appellent Sébastien, Habiba, Bruno, Rifat, Rim, Jeannette, Levent, Emma, Sami, Moussa, Harry. Ce sont nos contemporains. Otages du chaos général, comme nous. Dans un pays à bout de souffle, le nôtre, pressé de liquider à la fois le sacré et l’amour, ils errent dans leur existence et se comportent souvent comme s’ils avaient perdu le secret de la vie.

Mécaniques du chaos est un roman polyphonique d’une extraordinaire maîtrise qui se lit comme un thriller. Il nous emporte des capitales de l’Orient compliqué aux friches urbaines d’une France déboussolée, des confins du désert libyen au cœur du pouvoir parisien, dans le mouvement d’une Histoire qui ne s’arrête jamais.

LIRE UN EXTRAIT

Mistral perdu ou les événements

Isabelle Monnin
4.jpeg

« On lirait dans les êtres comme dans le flanc éraflé des montagnes, si on savait.»

C’est une histoire intime, la jeunesse lumineuse de deux sœurs nées dans les années 1970 ; et puis la tragédie obscurcit tout.

C’est une promenade sur les sentiers de la vie d’une femme, traversés par l’époque, les rêves et ces chagrins inconsolables qui nous font pourtant grandir.

Récit à la beauté vibrante, Mistral perdu recueille les traces des événements personnels et collectifs qui nous percutent à jamais.

LIRE UN EXTRAIT

Edmond

Alexis Michalik
5.jpeg

Coquelin : Alors, votre pièce ? Comédie ? Tragédie ?
Edmond : Tragédie. (Regard noir de Coquelin). Comédie.
Coquelin : Mon rôle ?
Edmond : Un… poète. Fin bretteur. Avec… un grand… nez.
Coquelin : Un grand… nez ?
Edmond : Énorme. Une protubérance.

L’échec de La Princesse lointaine a laissé Edmond ruiné et endetté. Il tente alors de convaincre le grand acteur Coquelin de jouer dans sa prochaine pièce, une comédie héroïque, en vers, dont il n’a pour l’instant pas écrit une seule ligne. Mais il a le titre : Cyrano de Bergerac.

Après Le Porteur d’histoire et Le Cercle des illusionnistes, couronnés par deux Molières, Alexis Michalik s’attaque, avec un humour et une imagination jubilatoires, à un monument du théâtre français, et nous plonge au cœur de la création du chef-d’œuvre d’Edmond Rostand.

LIRE UN EXTRAIT

Ces rêves qu’on piétine

Sébastien Spitzer
6.jpeg

À Berlin assiégé, la femme la plus puissante du IIIe Reich se terre avec ses six enfants dans le dernier refuge des dignitaires de l’Allemagne nazie. L’ambitieuse s’est hissée jusqu’aux plus hautes marches du pouvoir sans jamais se retourner sur ceux qu’elle a sacrifiés. Aux dernières heures du funeste régime, Magda s’enfonce dans l’abîme, avec ses secrets.

Au même moment, parmi les colonnes des survivants de l’enfer des camps, marche une enfant frêle et silencieuse. Ava est la dépositaire d’une tragique mémoire : dans un rouleau, elle tient cachées les lettres d’un père. Richard Friedländer, raflé parmi les premiers juifs, fut condamné par la folie d’un homme et le silence d’une femme : sa fille. Elle aurait pu le sauver. Elle s’appelle Magda Goebbels.

LIRE UN EXTRAIT

Frappe-toi le coeur

Amélie Nothomb
7.jpeg
« Frappe-toi le cœur, c’est là qu’est le génie. » (Alfred de Musset)

Fantazmë

Niko Tackian
8.jpeg

Janvier 2017, Paris, XVIIIe arrondissement. Le corps d’un homme atrocement mutilé est retrouvé dans une cave. Le commandant Tomar Khan pense d’abord à un règlement de comptes. Le genre d’affaire qui reste en suspens pendant des années, se dit-il. Mais voilà, l’ADN relevé sur les lieux a déjà été découvert sur le corps d’un dealer, battu à mort dans une cave lui aussi. Et bientôt une rumeur court dans les quartiers chauds de Paris, celle d’un tueur insaisissable, un Fantazmë, un « spectre » en albanais, qui s’en prend à la pègre.

Avec cette enquête troublante, Tomar Khan plonge dans des zones d’ombre où s’affronteront inévitablement son devoir de policier et ses sentiments d’être humain.

LIRE UN EXTRAIT

La Fontaine, une école buissonnière

Erik Orsenna
9.jpeg

« Que savons-nous de La Fontaine, sans doute le plus grand poète de notre langue française ?
Voici une promenade au pays vrai d’un certain tout petit Jean, né le 8 juillet 1621, dans la bonne ville de Château-Thierry, juste à l’entrée de la Champagne.
Bientôt voici Paris, joyeux Quartier latin et bons camarades : Boileau, Molière, Racine.
Voici un protecteur, un trop brillant surintendant des Finances, bientôt emprisonné. On ne fait pas sans risque de l’ombre au Roi Soleil.
Voici un très cohérent mari : vite cocu et tranquille de l’être, pourvu qu’on le laisse courir à sa guise.
Voici la pauvreté, malgré l’immense succès des Fables.
Et, peut-être pour le meilleur, voici des Contes. L’Éducation nationale, qui n’aime pas rougir, interdisait de nous les apprendre. On y rencontre trop de dames « gentilles de corsage ».
Vous allez voir comme La Fontaine ressemble à la vie : mi-fable, mi-conte.
Gravement coquine. »

E.O.

LIRE UN EXTRAIT

Le courage qu’il faut aux rivières

Emmanuelle Favier
10.jpeg

Elles ont fait le serment de renoncer à leur condition de femme. En contrepartie, elles ont acquis les droits que la tradition réserve depuis toujours aux hommes : travailler, posséder, décider. Manushe est l’une de ces « vierges jurées » : dans le village des Balkans où elle vit, elle est respectée par toute la communauté. Mais l’arrivée d’Adrian, un être au passé énigmatique et au regard fascinant, va brutalement la rappeler à sa féminité et au péril du désir.

Baignant dans un climat aussi concret que poétique, ce premier roman envoûtant et singulier d’Emmanuelle Favier a la force du mythe et l’impalpable ambiguïté du réel.

LIRE UN EXTRAIT

La Communauté

Raphaëlle Bacqué
Ariane Chemin
11.jpeg
En apparence, c’est une ville Dans ses profondeurs, le monde d’aujourd’hui. Elle sert de décor aux spectacles de Jamel Debbouze Benoît Hamon croyait en faire son laboratoire présidentiel De Los Angeles, Omar Sy ne la quitte pas des yeux Le rappeur La Fouine fut l’un de ses dealers Parfois, Nicolas Anelka revient y frimer en Ferrari. On y croise aussi des profs héroïques, des imams, un prêtre, et des gamins à la tchatche d’enfer. Y rester, c’est accepter ses codes, ses interdits Pour briller, il faut en partir.
Plus qu’une ville, c’est une communauté Attachante comme une famille Redoutable comme un clan.

La guerre des intelligences

Laurent Alexandre
12.jpeg

Comment l’Intelligence Artificielle va révolutionner l’éducation.

Notre cerveau biologique est de plus en plus concurrencé par l’Intelligence Artificielle. Tous les métiers, même les plus complexes, seront touchés par ce tsunami technologique.
La cohabitation entre les cerveaux humains et ceux de silicium pourrait conduire à des inégalités insupportables, voire à une guerre des intelligences. Comment l’enseignement doit-il évoluer dans un monde où l’Intelligence Artificielle sera surpuissante ? À quoi ressemblera le métier de professeur en 2050 ? Comment réagir face aux leaders de l’Intelligence Artificielle, américains et chinois, qui concurrenceront demain l’école ? Faut-il, comme le propose la Silicon Valley, implanter des circuits intégrés dans le cerveau de nos enfants pour éviter leur marginalisation face à l’Intelligence Artificielle ? Laurent Alexandre nous appelle à prendre conscience de ce changement de civilisation.

LIRE UN EXTRAIT