Découvrez ma sélection de livres d’épouvantes français pour se faire cette nuit d’HALLOWEEN….

Idéale pour apprendre le français enfermé à clef…

rentree litteraire 2018

La déese écarlate

de Jeanne Faivre d’Arcier

1

On a beau être vampire, on n’en est pas moins femme…Des maisons closes d’Alger aux dédales de Bombay, des ruelles sombres de Séville aux bûchers funéraires de Bénarès, les créatures de la nuit ne cessent d’envoûter les humains qui croisent leur route. Mais aujourd’hui comme hier, Carmilla, la sublime danseuse de flamenco vampire, ou Mâra, la Déesse écarlate, qui fut l’amante du Prince des Démons avant de devenir la favorite de nombreux maharadjahs, restent femmes jusqu’au bout des ongles : leurs passions et leurs vengeances sont implacables, surtout lorsqu’elles se piquent d’aimer des tueurs de vampires ou d’exterminer les buveurs de sang assez fous pour les combattre.Entre l’or rouge et la magie noire, la crasse des théâtres et les sortilèges des palais indiens, la guerre du sang s’annonce plus funeste que jamais…

LIRE UN EXTRAIT

Je ne serai plus jamais seul

de Ena L.

2.jpg

Juliette est recrutée comme aide-soignante dans une maison de retraite très particulière, réservée aux aînés les plus fortunés. La somptueuse résidence est située à l’intérieur d’un vieux château, qu’on disait autrefois hanté. Aujourd’hui encore, il s’y passe de drôles de choses, telles que des disparitions subites et inexpliquées, qui pourtant n’inquiètent personne. D’abord éblouie par ce lieu magique, Juliette découvre peu à peu la face sombre du château. Malheureusement, son destin ne repose que sur la vieille dame du 3ème étage, qui ne parle à personne depuis des années. Seul le récit de son passé pourrait sauver Juliette… Mais y parviendra-t-elle ?

LIRE UN EXTRAIT

Cette fille est un vrai démon !

de Arthur Ténor

3.jpg

Justin et Katia Lamartine, ainsi que leur fils de quinze ans Romuald ont la chance inouïe d’hériter d’une gigantesque propriété. Ce fut un couvent, avant de devenir une institution privée accueillant des orphelins atteints de graves troubles psychiatriques. Curieux héritage tout de même, comme le signale le défunt dans un testament audio glaçant. On se demande bien quelle malédiction frappe un si charmant monument historique… La famille Lamartine ne tardera pas à faire sa connaissance : elle s’appelle Lili, une jolie jeune fille innocente et drôle… et carrément démoniaque. Ainsi commence ce nouveau cauchemar digne des meilleurs… Romans d’horreur.

LIRE UN EXTRAIT

 

Iba

de Pierre Maurel

4

À petites touches glaçantes, Pierre Maurel tient avec brio une chronique faussement banale qui dérape peu à peu vers l’épouvante.

Malgré le soutien de ses vieilles amies, Élise peine à se remettre d’un récent chagrin d’amour. Faible, vulnérable et à fleur de peau, elle est assaillie par ce qui ressemble à des visions. Leur personnage central est une étrange jeune femme aux yeux vides qu’Élise seule paraît capable de voir. Ce spectre un peu effrayant n’est pourtant pas une inconnue : Iba, ainsi que la nomme Élise, est depuis toujours sa compagne silencieuse mais ô combien présente, jouant auprès d’elle le rôle de l’ami(e) imaginaire que s’inventent de nombreux enfants.
Alors, simple résurgence d’une enfance enfouie ? Pas seulement. Car à mesure qu’Élise reprend en main sa propre vie, les apparitions d’Iba se font plus nombreuses, plus pressantes, plus violentes. Quel rôle joue exactement Iba ? Protectrice ? Gardienne ? Ou compagne dévorante dont Élise, désemparée, ne sait plus comment contenir les appétits et les sanglantes exigences ?
Entre chronique du quotidien et récit d’épouvante, Pierre Maurel tient avec subtilité la chronique d’une emprise d’autant plus glaçante qu’elle s’ancre dans les apparences d’une normalité. Élise évolue dans un quotidien réaliste et contemporain qui, par contraste, donne à la présence d’Iba une puissance singulière. Le trait énergique et les plans serrés de l’auteur, au plus près de ses personnages, de leurs émotions et de leurs terreurs, distillent savamment angoisse et malaise. On pense au Shining de Stephen King ou à L’Exorciste de William Friedkin, avec une signature toute personnelle… Iba a été initialement créé dans le périodique numérique Professeur Cyclope.

 

LIRE UN EXTRAIT

Cendrine

de Paul Blanchot

5.jpg

Roman d’épouvante, « Cendrine » vous entraîne dans un drame familial entre une mère et ses deux filles.
Chacune de ces trois héroïnes cache de lourds secrets, et poursuit une quête qui vous glacera les sangs.
Vous allez aimer les détester !

LIRE UN EXTRAIT

Le Dernier Vampire

de Jeanne Faivre d’Arcier

6.jpg

On a beau être vampire, on n’en est pas moins femme…Des maisons closes d’Alger aux dédales de Bombay, des ruelles sombres de Séville aux bûchers funéraires de Bénarès, les créatures de la nuit ne cessent d’envoûter les humains qui croisent leur route. Mais aujourd’hui comme hier, Carmilla, la sublime danseuse de flamenco vampire, ou Mâra, la Déesse écarlate, qui fut l’amante du Prince des Démons avant de devenir la favorite de nombreux maharadjahs, restent femmes jusqu’au bout des ongles : leurs passions et leurs vengeances sont implacables, surtout lorsqu’elles se piquent d’aimer des tueurs de vampires ou d’exterminer les buveurs de sang assez fous pour les combattre.Entre l’or rouge et la magie noire, la crasse des théâtres et les sortilèges des palais indiens, la guerre du sang s’annonce plus funeste que jamais…

LIRE UN EXTRAIT

115° vers l’épouvante

de Lazare Guillemot

7.jpg

Que s’est-il produit dans un lointain passé sur l’île de Skellig, au large de l’Irlande ?

La manifestation d’une créature épouvantable, événement dont on trouve des traces sur une bonne partie du globe terrestre, selon une étrange diagonale de 115° qui, traversant l’Europe et l’Afrique, va se perdre quelque part dans l’Océan Indien. La chose terrifiante avait jadis été mise en échec. Or, en ce mois de mai 1925, elle s’est réveillée… et compte bien revendiquer le monde comme terrain de jeu !

Les seuls à savoir, les seuls qui, peut-être, parviendront à la contrer, sont au nombre de cinq : le Père Brown, un prêtre catholique britannique dont le hobby est la résolution de meurtres et mystères ; un jeune orphelin cornouaillais, Billy Babbridge ; ainsi que trois aventuriers américains, Hareton Ironcastle, sa fille Muriel et son neveu Sidney Guthrie. Ils se lanceront sur les traces des sectateurs de la chose et, au terme d’un périple qui les mènera au-dessus d’une faille océanique, à l’autre bout de la Terre, tenteront d’empêcher le monde de basculer dans l’horreur.

LIRE UN EXTRAIT

Enragés

de Pierre Gaulon

8.jpg

« Premier jour de l’avent. La canicule frappe le sud de la France. Louis passe une vie paisible dans son studio avec sa chienne Bingo. Un emploi stable, des projets de vie de famille, rien ne semble pouvoir troubler son bonheur. Pas même la tentative de morsure de « Freddy », le mendiant aux ongles longs sur le parking d’un supermarché, ni même l’horrible vision de l’accident de voiture sur son trajet quotidien.
Mais les coups frappés à sa porte au milieu de la nuit vont bouleverser ses convictions et le propulser au sein même de l’horreur.
Epidémie ? Arme chimique ? Pourquoi les hommes deviennent-ils… enragés ? »

LIRE UN EXTRAIT

Anthologie : Maisons hantées

de Bruno Pochesci

9.jpg

Qu’elles soient perdues au milieu des bois, héritées d’un grand oncle ou cachées dans la brume, les maisons hantées sont des motifs familiers de l’horreur. Depuis Le Château d’Otrante de Walpole et l’apparition du roman noir anglais au XVIIIe siècle jusqu’au slasher moderne, il est devenu impossible de passer à côté de ces lieux maudits où la réalité se distord.
En hommage à l’intarissable production littéraire et cinématographique qui se plaît à abandonner ses personnages entre des murs de plus en plus étroits, dix-sept auteurs ont proposé leurs huis-clos les plus angoissants. De hautes tours gothiques, un appartement d’étudiant, un motel d’où on ne revient pas… chaque nouvelle présente un édifice dans lequel il serait imprudent de s’aventurer très longtemps. Spectres, démons, souvenirs d’un autre temps et monstres cannibales ont un sens de l’accueil particulier… Alors, comme le disait si bien Dante : Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance…
Des textes inquiétants, violents, insolents, qui n’hésitent pas à s’amuser de nos peurs les plus profondes.

LIRE UN EXTRAIT

Déroute sauvage

de Guillaume Guéraud

10

Sur le papier, c’est un voyage scolaire en Espagne, dans le cadre d’un projet pédagogique qui devrait permettre aux élèves de se familiariser avec leur deuxième langue vivante et de découvrir la vallée de l’Aragon.

Sauf que ça vire au cauchemar. En pleine nuit, au coeur des Pyrénées, le bus quitte la route et bascule. Une chute vertigineuse et un amas de corps broyés entre la tôle et le granit.

Quelques rescapés s’extirpent des décombres. Ils croient avoir échappé au pire. Mais ils confondent la fin et le commencement. Car trois sauvages sanguinaires surgissent des ténèbres…
PERSONNE NE POURRA CROIRE CE QU’ILS ONT VÉCU CETTE NUIT-LÀ

LIRE UN EXTRAIT